« Entre les grèves et maintenant le virus, j’ai de moins en moins de clients… comment tu fais toi ? »

Ben moi… je ne travaille qu’en téléconsultations aujourd’hui donc je n’ai pas de soucis de virus… sauf sur les ordinateurs !! (ah ah blague à deux sesterces, c’est cadeaux!)

Voilà ce que j’ai répondu à une amie et consoeur de longue date hier.

Il me semble impossible de rater que ces derniers mois ont été très challengeants… 

Dans la vie politique, publique et personnelle ces derniers mois ont été épuisants.

Et justement… ne serait-ce pas dans ces moments que la Sophrologie devrait être perçue comme un besoin ?

En ce moment le grand défi est de trouver une organisation et un équilibre.

Mais comment prendre le temps d’aller voir un.e Sophrologue quand on voit les proportions que prend l’arrivée et le développement du virus ?

Quand il faut prendre le métro pour y aller et avoir peur de s’exposer ?

Et comme en plus on enchaine les tempêtes : prendre la voiture pour aller chez le.a Sophrologue sous cette pluie et avec ce vent ?

Ben non en fait.

Au mieux  la personne te prévient.

Au pire, elle te « pose un lapin »

C’est mignon un lapin.. mais quand ça se (re)produit trop souvent ça mange le moral.

Dans ces moments de peur et parfois de panique, les gens passent en mode survie et ne se déplacent que pour ce qui est urgent et important  : travail, école, courses.

Et si tu pouvais tout de même proposer à tes clients ce moment de pause (terriblement nécessaire) sans risque de choper LE virus star de cet hiver ?

Comment? En leur proposant des téléconsultations tout simplement.

Ca fait 4 ans que je ne travaille qu’ainsi après quelques années de cabinets (oui avec un « s » parce que j’en avais deux!)

⭐️ Alors parce qu’un peu de soleil ferait le plus grand bien pour apaiser les peurs et réchauffer les coeurs (cette jolie rime!), je te propose de suivre l’atelier « Accompagner à Distance » à un tarif d’inscription de moins 75% jusqu’à vendredi 20h00. (soit à 50€ au lieu de 197€)

🍀Parce que tu mérites d’exercer ton métier de Sophrologue qui est un métier de passion

🍀Parce que tu mérites de prendre du plaisir à accompagner tes clients

🍀Peut-être aussi parce que tu as des charges à payer qui, elles, ne se préoccupent pas beaucoup de l’actualité (c’est terre à terre et concrêt pour le coup)

🍀Parce qu’il est possible de réaliser des accompagnements de qualité en téléconsultations

Pour toutes ces raisons, et tu ajouteras les tiennes si tu en as, je tenais à te proposer cette possibilité de travailler autrement sans faire n’importe nawak (bah oui, ça arrive souvent car l’idée que les accompagnements à distance sont « moins bien » est tellement ancrée que les accompagnants ne se rendent pas compte qu’ils font en effet moins bien … la plupart du temps parce qu’ils ignorent quelles sont les étapes et les éléments incontournables pour que ce soit super méga bien!)

Voilà pour ce mail !

Je te souhaite une douce journée, peut-être venteuse, peut-être pluvieuse, peut-être nuageuse.. peut-être tout ça.. ou aucun (car si ça se trouve tu vis sur une belle ile dans l’hémisphère Sud!), nourrissons notre soleil intérieur et partageons-le avec celles et ceux qui nous font confiance 🧡

A très bientôt

Coralie :

PS : tu peux proposer des accompagnements à distance de façon spontanée (comme en ce moment avec le virus) ou de façon continue… en fait tu fais tout comme tu veux !!

« Entre les grèves et maintenant le virus, j’ai de moins en moins de clients… comment tu fais toi ? »