"Pour me reconstruire, peut être me manque-t-il des parties de moi? Celles désavouées et massacrées, sans cesse et sans pitié. Je n'ai su ni les remplacer ni les oublier"